L'autoproduction ? Kézako. De l'utilité de soutenir un artiste.
Ce disque représente plus d'un an de travail. En l'achetant, vous soutenez concrètement l'artiste.
Le double CD de Nicolas Pabiot sera disponible via la boutique en ligne au tarif de 18€ ou en vente directe lors des concerts pour 15 €. Les versions numériques seront aussi disponibles.

 

Pourquoi la diffusion est-elle aussi limitée ?
Ce disque étant auto-produit, il n’emprunte pas les circuits de diffusion habituels. Si vous êtes disquaire et que vous souhaitez le commercialiser, merci de nous contacter par le formulaire de contact.

 

Pourquoi le choix de l'auto-production ?
Aujourd'hui, pour rentrer dans une maison de disque, il faut envoyer un disque qui est déjà un produit quasi-fini. En général, les jeunes artistes font un CD avec quelques titres accrocheurs, qualibrés pour séduire.
Nicolas avait tant de compositions qu'il a opté pour une autre solution, plus risquée et sans concession : auto-produire un double CD de 21 morceaux. Quitte à devoir faire un disque, autant aller jusqu'au bout ! Un pari courageux qui lui ressemble et qu'il assume.

 

Pourquoi acheter le disque, c'est soutenir Nicolas ?
La conception de Sable Mouvant a coûté environ 10 000 € soit trois ans d'économie et beaucoup de travail. Pour Nicolas, tous les intervenants sur le disque qui travaillent et s’investissent doivent être payés.
Pour auto-produire, il faut d'abord un endroit pour enregistrer. Dans le cas de Nicolas, il a construit lui-même son studio. Ensuite, il faut un ingénieur son et des musiciens. Et puis il y a la réalisation de l’objet “disque” avec une création graphique pour la jaquette. À l’heure où la musique se dématérialise, le disque doit, pour justifier de son existence matérielle, être un bel objet.
Enfin, il faut enfin ajouter le coût du pressage. Pour la diffusion, les boutiques prennent une commission.
Concrètement, par disque, Nicolas empoche 2 euros. Alors, si vous aimez son travail et que vous souhaitez le soutenir plus activement, il est aussi possible de faire un don via paypal. Non, il ne partira pas au Bahamas avec cet argent - sauf si vous êtes particulièrement généreux - mais il produira son second album. Parce qu’il a encore beaucoup de musique dans la tête...